Flavie Eidel est née en 1991 en France. Fille d’un passionné de photographie, elle développe très vite une passion pour l’image, qu’elle exprimera au travers de l’illustration et la photographie, ses deux grands amours.
Artiste au parcours atypique, elle commencera d’abord par se donner à coeur perdu dans la photographie, avant que sa santé mentale ne la force à se réorienter vers l’illustration et le tatouage pendant quelques temps. Quatre années aux Etats Unis la pousseront ensuite à allier ses convictions et sa passion en se replongeant dans la photographie et créant ainsi des mises en scènes autour des oublié.e.s de la société et proposant des images douces de profils atypiques.
Elle met en scène des corps et émotions aux vulnérabilités variées et complémentaires, qu'elle harmonise à l’aide de divers jeux de lumière. Armée de sa boule à facettes, de cristaux, strass et paillettes, elle se réapproprie les codes de la culture Queer ainsi que certains éléments des peintures de la Renaissance. Elle utilise une palette de couleurs et de textures aux connotations charnelles et remet le peuple au centre de l’univers scintillant qu’elle crée au travers de son art.
Back to Top